vendredi 22 janvier 2016

C'est drôle


Papy est mort de rire derrière la vitre. C'est papa qui a dit une blague je crois. Je suis dans le jardin, j'ai pas entendu.
Il y avait le chien de mamie de l'autre côté de la fenêtre, c'est pour ça que je suis allée dans le jardin. Il sautait partout, je crois qu'il essayait d'attraper une abeille. C'était drôle, parce qu'il arrivait pas à l'attraper. J'en avais marre d'être à table, ça dure toujours trop longtemps quand on va chez papy et mamie. J'ai demandé à maman si je pouvais aller jouer avec Rufus – c'est le nom du chien de mamie – et elle a dit « oui d'accord », alors je suis descendue de ma chaise et je suis sortie. J'ai pris la balle pour Rufus. Il aime bien jouer avec la balle.
Dehors il faisait chaud alors j'ai enlevé mon gilet. Je l'ai mis sur la chaise de mamie, celle qui se balance quand on est dessus. Ça s'appelle un rocking-chair elle a dit maman. Elle aime bien faire la sieste dessus après manger quand on va chez mamie. On n'en a pas chez nous, et puis ce serait pas pareil si on en avait un parce qu'on n'a pas de jardin comme chez papy et mamie.
J'ai lancé la balle à Rufus et il a couru pour l'attraper. Il est très fort pour attraper la balle Rufus, même si je la lance mal il arrive toujours à l'attraper. Il court très vite aussi. Quand papa il lance le bâton très loin il arrive toujours avant que le bâton tombe par terre. C'est le chien le plus fort de la Terre !
Derrière la vitre papa et maman ont l'air de bien s'amuser avec papy et mamie. Ils rient beaucoup. Papy et mamie c'est le papa et la maman de maman. Ils aiment bien papa aussi, en tout cas toutes les fois où on va chez eux tout le monde rit beaucoup, surtout après qu'on a fini de manger. Ils disent des blagues que je comprends pas, et ils parlent fort, alors moi d'habitude je m'en vais.
Là papa il a dû dire une super blague parce que papy il rit très très fort. Il est tout rouge tellement il rit. Papa aussi il rit beaucoup, et puis mamie et maman aussi. Ils rient longtemps, je crois qu'ils arrivent pas à s'arrêter. Ça s'appelle un fou rire, c'est la maîtresse qui nous a dit ça un jour que Manon – Manon c'est ma copine à l'école – elle arrivait pas à s'arrêter de rire non plus. C'était Corentin qui avait fait une blague, elle était pas très drôle moi j'avais trouvé mais Manon elle avait dit que c'était la meilleure blague du monde. Moi je suis sûre que papa il en connaît des mieux.
Papa et maman et mamie ont réussi à s'arrêter de rire, mais pas papy. Il a un fou rire, c'est sûr. Il est rouge comme une tomate – c'est maman qui dit ça, comme quand papa il travaille dehors et qu'il fait trop chaud et que ça lui fait la tête toute rouge et toute mouillée. Papy il a pas la tête mouillée, mais par contre il fait des grimaces.
Papa et maman rient plus. Papa a mis sa main sur le dos de papy. Il est tout plié papy, comme maman quand elle a mal au ventre. Il rit plus lui non plus, il fait la grimace comme si il avait très mal au ventre.
Papy est tombé par terre. Papa est à côté, il essaie de le mettre sur le dos. Maman est debout, elle crie.
Papa a ouvert la chemise de papy. Il fait comme quand on essaie d'écouter le bruit du cœur quand il bat. On a fait ça à l'école une fois. Mamie est au téléphone, elle bouge beaucoup, elle fait des grands gestes. Maman est à côté de papy, elle lui parle je crois.
Mamie a donné le téléphone à maman. Papa s'est mis sur papy, et il lui appuie sur le ventre avec les deux mains, très fort. Ça doit faire mal de se faire appuyer sur le ventre comme ça, mais papy a pas l'air d'avoir mal. Il bouge pas du tout. Moi je me dis que si on me faisait ça, j'aurais super mal.
Papa a pincé le nez de papy, et puis il lui fait du bouche-à-bouche. Ça ressemble à un bisou de grand, mais en fait c'est pas pareil. C'est pour souffler de l'air dans les poumons de quelqu'un quand il arrive plus à respirer. C'est maman qui m'a expliqué ça.
Il peut plus respirer papy, c'est pour ça que papa fait ça ?
Il y a les pompiers devant chez papy et mamie. La sirène fait beaucoup de bruit, c'est bizarre que je les ai pas entendus arriver. C'est un gros camion, mais pas celui avec les tuyaux pour quand il y a le feu.
Les pompiers sont à côté de papy maintenant. Il lui appuie dessus comme faisait papa. Ils font ça pendant longtemps.
Il va mourir papy ?
Ils arrêtent d'appuyer sur papy. Ils parlent à papa. Maman et mamie pleurent.
Je regarde papy qui ne bouge plus. Je crois que je vais pleurer aussi.

Papy est mort de rire derrière la vitre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire